Notre bilan carbone insoupçonné, épisode 3/4 : la banque 💰

Quand les comptes se mettent au vert !

Le changement le plus simple en terme d’énergie dépensée mais un des pas les plus difficiles à franchir.


💸Notre argent en banque fait grimper notre bilan carbone à 41 % de nos émissions, devant le transport le logement et l’alimentation.
Nos billets, gagnés à la sueur de notre front, nos heures de travail, à qui les confier?


🤔La question que nous nous sommes posée en premier, et qui, une fois la réponse trouvée nous a décidé, était : 🧐Que fait notre banque avec notre argent ?


Nous pensions que nos petites pièces restaient là dans un coffre, que la tirette était reliée à notre tirelire, un code et op, ça sort.
Pour nous remercier, quelques euros d’intérêt en fin d’année.🧚
.
🌺Au quotidien je donne mon argent aux producteurs locaux, je fais les courses en vrac, je mange de saison au maximum, une vie écolo quoi !


Hummm tu es sûre ?😇
.
Ouiicchhhh la baffe (je commence à avoir la joue rouge)🥵
.

Mon argent en banque, dès le 1er euro, à quoi il sert ?

Reste-il au chaud à la banque ? Est-il investi  dans des projets locaux et durables ? Permet-il d’aider à faire fonctionner des groupes industriels, des projets polluants et nuisibles pour le futur ?

famille en transtion

Cet article nous l’avions commencé en 2017, et puis rangé dans les bouillons.

C’est le nouveau livre de la Famille presque Zéro déchet: Famille en transition, qui fait resurgir (enfin) notre réflexion.

Jérémie Pichon y aborde notre bilan carbone annuel et notre argent en banque fait grimper la facture à 41 % de nos émissions totales: soit en première position devant le transport, le logement et l’alimentation. C’est donc un changement avec de fortes conséquences sur le climat même si ce n’est pas visible directement comme le zéro déchet.

« Nous avons une attitude vraiment schizophrène vis-à-vis de la finance. D’un côté, nous sommes beaucoup à dénoncer les actions des certaines multinationales et leurs impacts sociaux et environnementaux. Mais d’un autre côté, nous ne nous interrogeons pas sur l’argent que nous plaçons en banque alors qu’il est utilisé pour financer les projets de ces multinationales ! »

Dans son reportage, Moi la finance et le développement durable🖱,  Jocelyne Lemaire Darnaud nous interroge sur ces questions.

Il y a aussi cette vidéo de Jeremie Pichon🖱, comme un résumé de leur livre. 5 min pour comprendre ! Top !

Les réponses nous allons les trouver plus facilement encore grâce au travail des Amis de la Terre.

Ils nous offrent en effet 3 ressources très complètes pour nous aider à comprendre, choisir et changer de banque pour une épargne plus éco-citoyenne, plus respectueuse de l’environnement et des Hommes.

Guide: Climat, comment choisir ma banque ? 🖱

Guide: Environnement: Comment choisir mon épargne ? 🖱

le site internet finance responsable🖱: qui a pour objectif de sensibiliser les citoyens au choix de leur banque, expliquer l’utilisation qui est faite de leur argent

Alors vers qui se tourner ?

Ce document issu des guides ci dessous présente les résultats de l’analyse des Amis de la Terre.

classement-banque
lempreinte-carbone-des-banques-françaises

Deux banques sortent du lot et penchent du côté vert de la force:

La NEF 🖱

Le crédit coopératif 🖱

( Une nouveauté en création: Hélios.do 🖱 , nous avons eu plusieurs échanges avec eux, l’initiative semble aboutie : affaire à suivre)

Plus cher ? Pour le savoir il faut comparer nos frais bancaires actuels avec ces deux banques.

Vous trouverez les tarifs de votre banque en boutique ou sur leur site: l’affichage est obligatoire !

Pour les tarifs de la Nef (voir ici🖱) et ceux du Crédit coopératif (voir ici🖱).

 La réduction des coûts (coups) sur l’environnement sera quant à elle bien là !Cela ne fait aucun doute.

Pour vous aider, il y a aussi des comparateurs:

Le site du gouvernement pour comparer les tarifs des banques :

Le comparateur d’UFC que choisir 🖱

Mais l’efficacité est discutable car cela ne prend pas en compte ce que vous faite de votre banque: utilisation du site internet ou pas ? retrait dans d’autres banque ou pas ? nombre de cartes bancaires ? type de carte bancaire ? Type de compte ? …

C’est donc à vous de comparer pour plus d’efficacité et un résultat plus précis.

Je vous redirige aussi sur l’article de notre ami de Terre et avenir qui a fait sa transition bancaire il y a quelques années déjà !

Ce changement est encore un pas en avant vers une vie, une société plus éthique, plus respectueuse et plus en accord avec votre démarche écologique.

Ces banques plus éthiques offrent différentes possibilités comme vous domicilier intégralement chez eux ou juste posséder un compte pour placer une partie de vos économies à l’abri de projets douteux pour l’environnement et ses habitants (plantes, animaux et humains).

OUI ! Mais… Bien évidemment que même chez la Nef,  chez Crédit coopératif, vous trouverez des choses à redire. Comme on trouve des critiques virulentes du bio, du zéro déchet, … Alors comme d’habitude même si ces solutions ne sont peut être pas parfaites elles semblent bien mieux que les grands groupes bancaires qui dominent actuellement.

Il n’y a pas de petits gestes.  Alors en avant vers le changement !

Les petits écolos ont fait le choix d’un livret NEF pour y placer une grande partie de leurs noix de coco !

Des idées, des liens, des propositions, des avis ? C’est dans les commentaires n’hésitez pas !

Un avis sur “Notre bilan carbone insoupçonné, épisode 3/4 : la banque 💰

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :